basmalah

 

La louange est à ALLAH, et les salutations vont au messager d’ALLAH, que la paix et les prières d’ALLAH vont sur lui.

 

Ceci dit, nul doute ne se profile sur le fait que celui qui appelle à la religion d’ALLAH subira des attaques, des critiques et des épreuves visant à l’affaiblir et à le décrédibiliser. Ces attaques, souvent erronées et fallacieuses sont parfois accompagnés de reproches tangibles et cohérentes dans lesquels sont pointés du doigt de réels manquements de la part de la personne critiquée. L’individu souhaitant uniquement faire triompher son avis personnel se contenteras de se défendre et de pointer du doigt les approximations de la personne le critiquant. Le sage quant à lui prendra part des critiques, les étudiera avec minutie et tentera de progresser au travers de ces dernières.

Ainsi, nous nous permettons, par le biais de ce communiqué, de reconnaître certains de nos manquements mais également de clarifier certaines critiques:

  • Lors de son précédent audio, le frère Abderrahman Colo, qu’ALLAH le récompense, nous a  critiqué vis-à-vis de l’un de nos présumés traducteurs, qui n’est autre que Mohammad Abbas. Cet individu-là nous avait leurré, prétendant son attachement à la voie droite et sa connaissance de frères de confiance en France. Il nous a donc contacté avec un lourd CV et de solides connaissances théologiques nous poussant à lui faire confiance. Nous avons donc décidés, en Jumada Al Awwal de l’an 1437 (correspondant au mois de Mars 2016) d’embaucher le frère en question, embauche contractée avec une période d’essai d’un mois. Période d’essai nous permettant de prendre plus de temps afin d’approfondir ses compétences mais également de vérifier son minhaj. Suite à quelques recherches et interrogations vis-à-vis du frère nous nous sommes rendu rapidement compte du manque de sérieux du frère, de sa proximité de certaines idéologiques déviantes. Aussitôt, nous avons décidé de licencier le frère qui n’a traduit pour le projet qu’une heure d’audio, traduction qui n’a pas été exploitée et qui ne sera jamais présenté au public. Mohammad Abbas a donc participé au projet Jannah Télévision l’espace de quelques jours et a été licencié dès que nous avons pris connaissance de ces informations. Quant au fait que son nom ait été présent sur notre site web, ceci est une simple omission de notre part due à un oubli.
  • Il y a peu Jannah Télévision annonçait un partenariat avec la maison d’Edition Assia, ce partenariat est rompu à ce jour et aucun travail collaboratif n’a été mené. L’article traitant de ce partenariat a été supprimé depuis plusieurs jours.
  • La supervision de Cheikh AbdelHadi de Marseille concernant le projet est en phase de réalisation. Cette supervision se limite à une demande de conseils comme expliqué dans l’article présentant la supervision. C’est à dire que Jannah Télévision s’engage à consulter Cheikh AbdelHadi vis-à-vis des points méthodologiques, d’axes de communication, de conseils etc… A titre d’exemple, le  projet Jannah Télévision avait décidé d’organiser des tournois de football caritatifs dans toute la France afin de récolter des dons, cette idée a été présentée au Cheikh et suite à son refus l’idée des tournois de football a été purement et simplement annulée. Cheikh AbdelHadi étant extrêmement sollicité, il ne pourra être de manière effective le responsable du projet Jannah Télévision tout comme il ne pourrait l’être pour quelconque autre projet. A ce jour, l’équipe Jannah Télévision a rencontré le Cheikh a trois reprises, et a échangé plusieurs fois avec lui au téléphone. Ces échanges ont étés très bénéfiques pour notre projet et nous ont permis de profiter de la sagesse du Cheikh, de son expérience et de sa science.
  • Jannah Télévision n’a jamais eu la prétention de donner la science. Les membres du projet ne donnent pas de cours islamiques . Nous ne sommes qu’un site souhaitant être un vecteur et un moyen de transmission de la parole des savants musulmans au public francophone. Par conséquent, il ne peut être appliqué au projet Jannah Télévision les mêmes règles qui sont appliqués aux prédicateurs bien que certaines règles sont communes pour la traduction, comme mentionné par Cheikh Tal’ate Zahran pour Jannah Télévision. Cet aspect notoire doit demeurer dans l’esprit de chacun afin qu’aucune confusion ne soit faite et qu’aucun malentendu pullule au sein de la Oummah vis-à-vis du projet.

 

L’être humain par nature agit, et dans son action, peut se tromper, commettre des erreurs, des fautes et il fait partie du bon comportement du croyant que de les reconnaître et de les réparer.

Jannah Télévision renouvelle son engagement à transmettre la prédication Islamique au plus grand nombre, usant ainsi des moyens de communication récents à savoir l’outil audiovisuel.

Jannah Télévision met en place un système qualité de traduction et contrôle de contenus d’un niveau de compétence très élevé pour les contenus à venir inchaaLAH. De plus amples informations seront apportés.

Nous demandons à ALLAH de nous faciliter dans cette lourde mission, nous lui demandons également de nous accorder la sincérité dans nos œuvres ainsi que la félicité ici bas et dans l’au-delà.

 

Share This